Rechercher

Le H4 a un nouveau propriétaire

Vous le saviez peut-être mais, "Sea Air Composites et Aeronautic Development Corp." qui avait entrepris de certifier le Seawind a arrêté complètement le développement depuis le décès de Richard Silva le 9 janvier 2019. La certification de l'avion avait débuté en mars 2010 mais même si la compagnie était tout près du but, la disparition de M. Silva a donné un coup fatal à cette belle aventure.



Sea Air Composites ( SAC ) occupait le grand hangar H4 qui était destiné à la fabrication du Seawind. En mai 2021, la batisse est devenue la propriété de Immeubles Maval Inc propriété de Jean Bourassa, qui est aussi président de Transport Bourassa.


Fondée en 1956, Transport Bourassa possède une flotte de plus de 225 camions et 700 remorques. Elle effectue du transport de marchandises au Québec, dans les autres provinces du Canada et aux États-Unis. L’entreprise établie sur la rue de Dijon à Saint-Jean-sur-Richelieu détient également trois entrepôts totalisant 385 000 pieds carrés.


Au moment d'écrire ces lignes, je n'avais aucune indication sur les intentions de Jean Bourassa quand à la vocation du H4. Je sais seulement que l'entente d'entreposage des planeurs des cadets se poursuivra cette année. Je ne peux que spéculer. J'imagine qu'après sa remise en état, le hangar va servir de lieu d'entreposage.


Il reste maintenant à la SAC: les moules , les plugs, le prototype, les dessins techniques, bref la proriété intellectuelle de l'avion qui sera probablement vendue aux USA ou ailleurs.


Une histoire en aviation qui se termine comme trop souvent, avec la disparition de son promoteur.






10 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout