Rechercher

Que se passe-t-il avec la tour? - mise à jour -


Depuis le 10 novembre NAV Canada a débuté des révisions d'offres de service sur plusieurs sites. Un premier groupe a été déterminé comme susceptible d’être fermé comprenant 13 x FSS, 10 x RAAS et la tour de Saint-Jean.


Il est intéressant de noter que c’était une première expérience pour les nouveaux responsables de cette étude chez NAV Canada. Normalement, une étude de ce genre prend de 12 à 18 mois à compléter. Celle-ci devait être terminée rapidement pour que des recommandations soient déposées chez Transports Canada quelques semaines plus tard, soit en février de cette année. Entre-temps, un deuxième groupe s’est ajouté, composé cette fois de 6 x tour de contrôle additionnelle.


Une consultation a été organisée avec les parties prenantes de CYJN le 25 novembre 2020.


Il a fallu insister pour participer au forum du 25 novembre et s’assurer que tous les acteurs concernés soient présents. Lors de cette rencontre, NAV Canada a précisé que la sécurité ne serait jamais remise en cause pour une question monétaire. Toutefois, c’est de façon unanime que les participants ont affirmé qu’à Saint-Jean l’absence de la tour engendrerait inévitablement une baisse significative de la sécurité aérienne.


Si vous suivez un peu notre page Facebook « Les Amis de l’Aéroport de Saint-Jean » vous aurez vu qu’à travers le Canada il y a eu une montée de protestations. Plusieurs députés fédéraux se sont prononcés pour un moratoire de 5 ans à l’instar des premiers ministres qui ont écrit à Justin Trudeau. Plusieurs représentations ont été faites directement au ministre des transports Omar Alghabra.


Les rapports de NAV Canada ne sont toujours pas déposés et la semaine dernière, le président de NAV Canada Ray Bohn, a annoncé qu’il prolongeait l’étude de 2 mois pour « s’assurer de bien comprendre ». Je crois personnellement qu’il a été surpris du niveau de mécontentement. Je suis confiant que NAV Canada n’aura d’autre choix que de suspendre ce processus et ainsi maintenir les services qu’elle pensait éliminer, du moins pour un petit bout.






15 vues0 commentaire